•  50 000 articles immédiatement disponibles
  •  Service de retour gratuit (pour les pays membres de l'UE)
  •  Consultation personnelle sur des vélos
  •  Droit de rétractation 30 jours
  •  Montage en Allemagne

La bonne selle Route
10 conseils précieux

Les cyclistes connaissent assez bien des clichés et blagues sur une mauvaise selle. Non seulement sur l’impuissance et une périostite pubienne, mais aussi sur l’inconfort en les longues distances. Toutefois, l’industrie du sport a les dernières années entendu les besoins des sportifs. Maintenant, aussi les sportifs amateurs ou coureurs cyclistes amateurs sans grandes ambitions pourront trouver la selle de route parfaite.

Voici dix aspects à prendre en compte lorsque vous achetez et rodez une selle pour vélo de course:

  1. Une bonne selle fait mal: Vouloir essayer une selle de route est déjà un premier pas important pour trouver la selle idéale pour vous. D’ailleurs, il vous faut du temps car même la bonne selle peut faire mal lors de vos premières balades. La périoste des os iliaques en est la cause. Pendant que vous cherchez à trouver la bonne position sur la nouvelle selle, la périoste s’enflamme, ce qui veut finalement dire que votre corps se familiarise avec cette position. SI vous changiez fréquemment la selle à la recherche du siège parfait, vous vous exposeriez à nouveau sans cesse à cette torture. Seulement si vous ne notez aucune amélioration après quelques sorties, la selle n’est vraiment pas la bonne.

  2. Des fois, il faut des changements: Quand vous sortez votre vélo de route de la cave au printemps et la selle ne vous convient plus, il peut y avoir plusieurs raisons. D’abord, les os iliaques doivent s’habituer à nouveau à la selle, ce qui va prendre quelques jours. Si non, il est possible que la selle est effectivement usée. Dans ce cas-là, il vous faut absolument une nouvelle selle.

  3. N’ayez pas peur de vous faire mesurer: Chaque coureur à pied connaît sa pointure, mais chaque cycliste connaît aussi la distance de ses os iliaques? Cette mesure est effectivement très importante pour trouver la selle parfaite pour votre vélo de course, car en fin de compte, ce sont les os iliaques qui sont en contact permanent avec la selle. Du coup, il faut dans l’idéal connaître la distance entre vos os iliaques. Elle permet de mieux choisir quelle selle pourrait vous dire. Conseil: Dans les magasins BIKETOWN à Bocholt et ROSE Bikes à Munich, vous pouvez vous faire mesurer à l’aide de technologies récentes et ensuite être conseillé sur la selle appropriée pour votre physique et vos besoins.

  4. Le sexe: Avant de choisir une selle pour vélo de route, il y a quelques différences décisives entre les femmes et les hommes à prendre en compte, et ce ne sont pas que les parties génitales. Étant donné que le périnée des hommes est généralement plus sensible et que l’arc pubien des femmes est plus bas, les besoins fondamentaux d’assise sont tout différents.

  5. Cuir ou Fibre synthétique: Pendant qu’une selle en plastique est moins chère et plus rapidement rodée, une selle de cuir s’adapte mieux à votre position assise personnelle. Bien évidemment, le cuir doit être mieux protégé de la météo et être traité avec une graisse pour selle par exemple. Vous voyez que vous conseiller une seule selle parfaite n’est pas possible.

  6. Rapidité contre Confort: Sur le vélo de route, il y a basiquement deux parties sollicitées: le pubis et l’ischion. La position classique, tendue sur le vélo, affecte le pubis tandis que la position confortable, redressée sur le vélo, agresse l’ischion. Ça a certainement un effet sur les attentes que vous avez à la selle parfaite pour vous. Faites vous effectivement des courses ou vélothons sur votre vélo de route ou plutôt des allers-retours travail rapides mais relax? Éventuellement, il vaut la peine d’acquérir deux selles différentes.

  7. L’inconfort des sportifs de haut niveau: Dans pas mal de disciplines sportives, on peut simplement acheter l’équipement des athlètes professionnels et alors rouler en toute sécurité. Quant à la selle route, ce n’est pas si facile que ça car une selle pour des pros n’est pas simplement relativement chère mais aussi axée sur la réduction de chaque gramme possible. On en trouve majoritairement en du carbone ou titane. Une selle de course pour le sport de masse met le foyer cependant plutôt sur le confort. C’est pourquoi on y retrouve souvent une rainure au milieu, puisque cette forme de selle est nettement plus agréable. Les cuissards dotés d’un chamois aident aussi à mieux repartir les pressions.

  8. Dans l’eau: Ce n’est pas toujours la selle elle-même quand quelque chose ne va pas. Souvent, c’est le fait de l’avoir mal réglée quand une selle de route sinon appropriée ne peut pas satisfaire le cycliste. On ne parle pas que de la hauteur réglée mais aussi de l’inclinaison. Elle doit être à l’horizontale précisément (quand le vélo est dans l’eau), seulement si on ne peut pas faire autrement - l’angle ne peut pas être adapté plus précisément -, le bec peut légèrement indiquer vers le bas.

  9. Pour terminer, la grande question: On risque vraiment de l’impuissance? On y répond clairement « Oui et Non » car le fait à part que, sans posséder une rainure au milieu, les selles de route modernes pour les hommes sont conçues expressément de cette manière qu’elles n’exercent plus de telles pressions sur les testicules, la production réduite des spermatozoïdes réside surtout dans la surchauffe. Faire trop longtemps du vélo avec un mauvais équipement peut donc avoir (surtout temporellement) un effet négatif sur la prolifération des spermatozoïdes. Les bons vêtements de vélo et une selle confortables empêchent toutefois des conséquences à long terme. Afin d’éviter la surchauffe, il faudrait que vous vous releviez de la selle de temps à autre.

  10. Essayer, essayer et, encore une fois, essayer: Il n’y a pas de selle Route parfaite pour tous les cyclistes et puisque la selle est le nœud entre vous et le vélo, il faudrait effectivement veiller à en choisir avec un maximum de confort. Si vous osez tester quelques modèles et chercher à trouver le bon matériau pour vos ischions, c’est sûr que vous trouverez la bonne selle pour vous.