• Trier par:
  • + filtres - filtres

255 résultats

Voir et être vu: tout sur l'éclairage du vélo

Dans le but que vous, cycliste actif, avez une bonne vue en conduite et que les autres usagers de la route vous perçoivent bien aussi, il vous faut un éclairage pour vélo. La composition de l’éclairage de vélo est définie en Allemagne par le code de la route allemand (StVZO): Les catadioptres avant et arrière et divers réflecteurs sont obligatoires. Il existe une large gamme d'éclairages efficaces pour votre vélo. En plus de nombreuses fonctionnalités utiles, votre vélo peut également être équipé de feux de route et de feux de freinage. Ou alors on peut utiliser des systèmes d'éclairage alimentés par des piles ou des batteries. Comment choisir dans cette large gamme le meilleur éclairage pour votre vélo? Quelle technologie d'éclairage convient à votre vélo et à vous-même? Et que veulent me dire les valeurs lux et lumen?


LE BON ÉCLAIRAGE DU VÉLO: LE FEU AVANT ET LE FEU ARRIÈRE

Saviez-vous qu’il faut faire la différence entre les éléments actifs et passifs de l'éclairage de votre vélo? Les éléments actifs tels que les éclairages avant et arrière génèrent eux-mêmes de la lumière et sont alimentés par une batterie, des piles ou une dynamo. Les éléments passifs tels que les reflecteurs , en revanche, n'ont pas besoin d'une alimentation électrique car ils renvoient la lumière qui est projetée vers eux.
Les éclairages avant émettent une lumière blanche devant la bicyclette. Les fabricants utilisent soit une lampe incandescente classique soit une ou plusieurs LED ou encore une lampe halogène comme source lumineuse. En outre, il existe souvent un feu de stationnement intégré qui éclaire autour de votre vélo même à l'arrêt..
Conformément à l'article 67 du code de la route allemand (StVZO), en plus du phare avant, les bicyclettes doivent être équipées d'au moins un feu arrière pour émettre une lumière rouge à l'arrière. Merci de regarder les dispositions valables dans votre pays. Le feu arrière est également alimenté par une dynamo, une batterie ou une pile. Il ne faut pas les monter à moins de 25 centimètres du sol. L’éclairage arrière SON, destiné au montage à la tige de selle, répartit la lumière d'une LED haute puissance latéralement sur deux profils rainurés, par exemple. Ces deux sources lumineuses juxtaposées permettent aux automobilistes derrière vous de mieux estimer la distance à parcourir, ce qui contribue de manière significative à votre sécurité. Bien entendu, vous pouvez également acheter des lots d’éclairages avant et d’éclairages arrière. C’est par exemple le jeu d'éclairage SIGMA SPORTSTER/MONO RL très léger dont la batterie offre une longue autonomie et qui satisfait par deux niveaux de luminosité ou encore l’ensemble d’éclairage arrière Busch+Müller IXON CORE / IXXI DIODE avec un boîtier en aluminium à l'avant et un éclairage arrière pour la tige de selle.

Au fait, une fonction de feu de freinage est également autorisée. Alors, le TOPLIGHT LINE BRAKE PLUS de Busch+Müller détecte les manœuvres de freinage à l’aide de la dynamo de moyeu et en tient informé. Hors la route, vous pouvez également optimiser l’illumination à vélo avec une lampe frontale LED supplémentaire au casque. La SIGMA BUSTER 700 HL par exemple vous permet une lumière idéale dans les virages.


PREMIER REPÈRE: UN ÉCLAIRAGE À DYNAMO OU À BATTERIE POUR LE VÉLO?

Elle existe toujours, la dynamo classique qui est entraînée par la roue tournante. Les dynamos de moyeu modernes, par exemple celles de Shimano, fournissent désormais de l'énergie avec beaucoup moins de résistance, de sorte que vous n'avez pas besoin de pédaler trop fort. Les dynamos donnent quelques avantages:

  • Les dynamos de moyeu sont protégées des influences extérieures telles que la pluie.
  • On n’a pas besoin de les soigner ou réparer souvent, et elles sont fiables.
  • Plus jamais sans éclairage: Une dynamo est installée en permanence et donc présente à chaque trajet.
  • De nombreuses lampes possèdent des fonctions de détection. Celles-ci s'allument par elles-même ou passent automatiquement des feux de jour aux feux de nuit. Cette fonction est plus fiable lorsqu'elle est associée à une dynamo de moyeu, car cette dernière fournit un courant continu..
  • Si vous roulez avec une dynamo, vous ne roulez jamais dans l'obscurité, car il n'y a pas de piles ou batteries qui peuvent être vides d’un coup.
Vous êtes plutôt un cycliste engagé? Dans ce cas, vous préférez probablement que les lampes qui sont alimentées par une batterie ou une pile. Leurs avantages:
  • De nombreux modèles permettent de passer du mode puissance au mode économie.
  • Ils sont particulièrement petits et légers et se rentrent facilement dans une poche de maillot.
  • Quelques-uns offrent une très longue durée d’utilisation.
  • Quelques modèles sont compatibles avec des piles échangeables.
Comme vous pouvez le constater, chaque système présente des avantages. La décision dépend donc fortement de l'utilisation à laquelle votre vélo est destiné.


DEUXIÈME REPÈRE: LUMEN ET LUX, DES VALEURS IMPORTANTES POUR L'ÉCLAIRAGE DE VOTRE VÉLO

Les luminaires homologués pour un usage routier se situent entre 15 et 150 lux, les luminaires pour un usage hors route sont souvent plus élevés. La valeur minimale requise par la loi est de 10 lux, mais il s'agit davantage « d'être vu » que de voir la nuit. À propos, vous pouvez reconnaître tous les feux homologués selon le code de la route allemand (StVZO) par la lettre K et le symbole d’une vague sur le boîtier.
C’est surtout sur les luminaires plus puissants que les fabricants aiment indiquer la valeur en lumen. Mais que veulent dire les termes lux et lumen? L'unité lumen (lm) décrit le flux lumineux visible et représente donc la quantité de lumière qu'une source lumineuse émet dans toutes les directions. La valeur en lumen vous aide à estimer la luminosité d'une lampe: Plus la valeur est élevée, plus grande est la lumière que la lampe émet. La mesure en lux (lx), quant à elle, veut dire l'intensité de l’éclairage. Elle décrit le flux lumineux (mesuré en lumens) qui tombe sur une surface donnée.


TOUTES LES BONNES CHOSES VONT PAR TROIS: TOUT DÉPEND DE LA DISTRIBUTION DE LA LUMIÈRE

Ni les lux ni les lumens ne disent quoi que ce soit sur la quantité de lumière que votre éclairage de vélo fournit réellement. Le design de la lampe et du réflecteur, lui aussi, est important car il détermine la distribution de la lumière. Quelques questions pour s'orienter:

  • La répartition de la lumière sur la route est-elle aussi étroite que la piste cyclable? Votre éclairage de vélo n'est alors suffisant que pour la ville et les itinéraires éclairés.
  • Illumine-t-elle bien le champ proche sur toute la largeur? Ainsi, vous profitez d’une meilleure sécurité quand vous ne roulez pas sur les pistes cyclables et non pas en centre-ville.
  • Le champ lumineux atteint-il 20 à 40 mètres vers l'avant? La répartition de la lumière est-elle uniforme? Ceci est important à des vitesses plus élevées et sur des itinéraires cahoteux.
Vous trouverez généralement des illustrations des champs lumineux sur les pages produits des fabricants.


D'ailleurs, les points chauds dans le champ lumineux sont plutôt désavantageux: L'œil s'oriente vers eux, les zones extérieures sont alors moins bien perçues.


LE FEU DE ROUTE SUR LE VÉLO: L’ÉCLAIRAGE SPÉCIAL POUR VÉLOS ÉLECTRIQUES

Le feu de route, approuvé par le législateur allemand depuis 2017, vous offre un surplus net de sécurité quand vous faites du vélo électrique et du vélo allant jusqu’à 25 km/h. Ainsi, vous allez être beaucoup plus confiant en roulant dans l'obscurité. Le feu de route éclaire bien plus loin que la coupure prescrite pour le feu usuel. Il vous aide également à reconnaître à temps les obstacles tels que des branches tendues. Mais, attention: Comme dans la voiture, vous devez éteindre le feu de route en cas de circulation en sens inverse et dans les agglomérations.
Busch+Müller lance le modèle IQ-XM par exemple comme un tel phare avant avec feu de route. Une touche au guidon permet de passer du mode feu de route à 120 lux de plus au mode feu de croisement à 80 lux. Les fabricants indiquent dans les détails du produit quels feux sont adaptés à quel moteur de bicyclette électrique et à quel système de batterie de vélo électrique.


LES RÉFLECTEURS FONT PARTIE DE L'ÉCLAIRAGE DE VÉLO

Les réflecteurs complètent votre éclairage de vélo: Un réflecteur avant blanc au phare de vélo et un grand réflecteur rouge à l'arrière. Au niveau des roues, vous avez le choix: Vous utilisez soit des pneus avec des bandes réfléchissantes tout autour le flanc soit deux réflecteurs à rayons jaunes classiques par roue. Il y a aussi des clips de rayons réfléchissants, comme les réflecteurs de rayons 3M SEKUCLIP COMPACT. Ici, le législateur allemand le prend très au sérieux: En fait, chaque rayon doit être équipé d’un tel clip. Enfin, vous devez également attacher des réflecteurs jaunes aux pédales.


LE BON ÉCLAIRAGE POUR VOTRE VÉLO: CE QU’IL FAUT PRENDRE EN COMPTE

Une chose est claire: Avec un tel choix, un tel gain de sécurité, une telle quantité de lumière et de telles idées de haute technologie, il n'y a plus d'excuses pour un éclairage inapproprié pour le vélo. « Voir et être vu. », c’est la toute première maxime. Enfin, voici quelques aspects importants qui vous aideront à choisir le meilleur éclairage de vélo:

  • Plus clair, mieux c’est?
    Outre le fait que la luminosité est certainement un facteur important lors de l'achat d'une lampe, vous devez vous assurer que la lampe est conforme au code de la route, en Allemagne appelé StVZO. Tenez aussi en compte ceci: La lampe la plus brillante n'est d'aucune utilité si la lumière n'est pas répartie en fonction de votre style de conduite. En ville, il suffit que les feux de votre vélo éclairent le champ proche. Votre trajet domicile-travail ou votre sortie du soir vous amène-t-il à emprunter des passages non éclairés et des chemins de terre? Dans ce cas, il ne suffit pas que de prendre un modèle avec des lux ou des lumen plus élevés: La couverture des objets éloignés est particulièrement importante. La lampe frontale IQ-X de Busch+Müller à 100 lux est un exemple populaire des éclairages avant offrant des lux élevés ainsi qu’un éclairage homogène du champ proche que dans le lointain.
  • Avantageux et compact? Mais oui!
    Si vous équipez votre vélo d'un éclairage, vous ne devez pas forcément torturer votre porte-monnaie: Les lampes à dynamo de moyeu compactes comme la PICO30-T STEADY AXA de nos jours offrent un éclairage de stationnement et une commutation automatique entre l'éclairage de jour et de nuit. Le feu de jour économique est basé sur quelques LED seulement qui assurent d'être vu. En fonction de l'obscurité, la lumière principale s'allume alors. Ainsi, vous vous en accommoderez bien, surtout en ville et sur les routes qui sont de toute façon éclairées
  • Du haut de gamme
    Les éclairages avant homologués les plus puissants sont à environ 150 lux. Un exemple de la classe à 150 lux est le B+M IXON SPACE LED 150 lux alimenté par batterie. Vous pouvez faire varier la luminosité de cette lampe frontale à l'aide d'un détecteur doigt afin d'économiser de l'énergie dans les passages bien éclairés et de rendre toute sa puissance lumineuse dans l'obscurité.
  • N’aveuglez pas
    Dans le but que ces luminaires puissants n'aveuglent pas, il est important que le réglage et la fixation ne puissent pas mener à d'éblouissements. D'ailleurs, il n'y a plus de réglementation sur l'alignement du faisceau lumineux. Lors du montage, vous devez uniquement veiller à respecter la hauteur comprise entre 40 et 120 centimètres à l'avant et entre 25 et 120 centimètres à l'arrière.
  • Prendre une décision en faveur du modèle de vélo
    Les vélos de ville et de cyclotourisme possèdent généralement dès série une dynamo de moyeu. En revanche, il faut équiper les vélos de route et les VTT d'un système d'éclairage. Vous pouvez alors choisir l’éclairage approprié en fonction du champ de pratique.