ROSE teste…
…les genouillères K_Pact ION

Salut! Je m’appelle Linus et j’ai pu passer à la loupe les nouvelles Ion K_Pact zip et les tester pour vous!

Avant de donner mon avis, je me présente en quelques mots. Donc, je suis Linus, j’ai 20 ans et ma grande passion est le gravity dur. Depuis à peu près 16 ans, je fais du vtt et il y a 8 ans environ, je me suis orienté vers la descente.

Vu que je fais beaucoup, beaucoup de vélo, il me faut des genouillères aussi rassurantes que confortables et voilà, c’est pourquoi les K_Pact zip m’ont convaincu!

Tout juste de retour de mes vacances à vélo en Majorque, ma collègue m’a envoyé un mail en disant que je pourrais tester les nouvelles genouillères ION. Bien sûr que je n’ai pas hésité, je suis tout de suite allé la voir et chercher mes nouveaux jouets.

Déjà au premier essai, j’ai noté à quel point elles étaient confortables et ont épousé les genoux, très probablement grâce au néoprène que l’enseigne ION utilise depuis longtemps pour les combinaisons de surf. J’avoue qu’il faut s’habituer à fermer le zip à l’extérieur du genou mais une fois mises correctement, elles vont vraiment comme un gant. Elles ne serrent ni glissent, on ne voudra plus les enlever. Le lendemain, j’ai vite chargé mon vélo d’enduro dans la voiture et je suis parti pour le crassier Hoheward. Là, je me mets mon équipement, même pour monter j’enfile déjà les genouillères, puisque je ne veux pas les essayer que brièvement. Arrivé en haut, je me rassure encore une fois que tout est en ordre, tout à sa place, j’ouvre les suspensions et je me précipite dans la descente! Une question me vient encore à l’esprit: « Est-ce nécessaire que je tombe pour pouvoir tester les genouillères à rude épreuve? » Je refoule cette question et pédale à fond.

Après avoir roulé toute la journée, je suis sur le parking et vois soudain que mes genoux sont hyper gonflés…je claque une fois contre la genouillère…c’est de l’air seulement. Histoire style, il faut soit rouler soit aller à pied mais en position de conduite car les genouillères font plus grandes les jambes tendues. Mais bon, elles ne sont pas pour autant faites pour rester immobiles quelque part.

Deux semaines plus tard, je suis enfin parti pour le Bikefestival à Riva del Garda en Italie où j’ai tout juste abordé un des mecs ION et l’ai raconté mes toutes premières impressions, très positives, des genouillères. Ayant vidé 2 boîtes Red Bull, j’ai voulu repartir mais ils m’ont arrêté pour me donner encore un conseil: « Si tu mets les genouillères sur le tibia, et tu fermes la fermeture éclair avant de glisser la genouillère sur le genou, tu les enfileras beaucoup plus rapidement! », ça sonne logique, pourquoi j’avais pas cette idée moi?

Le lendemain, la gueule de bois n’a pas pu m’empêcher de prendre des vélos test et un appareil photo pour faire un petit shooting en haut de la montagne. Arrivé en haut, je me mets les genouillères d’après les dernières instructions ION et voilà, ça va beaucoup plus rapidement et facilement. Après, nous cherchons un bon coin du trail, où le gravier et les alentours reflètent le côté sauvage pour prendre quelques photos. Quelques essais plus tard, j’étais apparemment surmotivé, j’en ai voulu trop et plouf je suis tombé par terre, entouré des dizaines de cailloux. Et hop, la question initiale me venait soudain à l’esprit et oui, il faut certes tomber pour bien pouvoir tester des protections. Puis, je regarde de très près les genouillères K_Pact après quelques minutes, je constate qu’elles sont un peu sales mais n’ont pas d’autre vice et les genoux n’ont rien, apparemment. L’impact a dû être effectué juste au centre du rembourrage principal qui est fait de SAS TEC, un matériau souple qui ne se durcit qu’en cas d’un choc en absorbant et répartissant l’énergie. De retour à la maison, je voulais comme d’habitude mettre mes vêtements de vélo dans la machine à laver, mais je me rends compte que les genouillères ne sentent pas du tout mauvais, bizarre car normalement, on pourrait les laver à chaque fois que l’on les a utilisées. En résumé, après un mois d’essais fréquents, deux jours au bike park et le séjour à Riva, je ne sens rien et je présume que quelque chose ne tourne pas rond, je farfouille alors le site web ION pour savoir d’où ça vient. En effet, ION a implémenté une technologie Anti Smell (anti odeurs) qui promet une fraîcheur durable – alors, moi, je peux pas faire autrement que confirmer!

S’il fallait que j’évalue les K_Pact zip, je leur donnerai sans hésiter 9 points sur 10! Pour une super protection, la facilité d’utilisation, le confort et le beau design. Je porterai à coup sûr les genouillères et les recommanderai aussi.

Ride on

Linus Hartung

Déjà au premier essai, j’ai noté à quel point elles étaient confortables et ont épousé les genoux, très probablement grâce au néoprène que l’enseigne ION utilise depuis longtemps pour les combinaisons de surf.

J’avoue qu’il faut s’habituer à fermer le zip à l’extérieur du genou mais une fois mises correctement, elles vont vraiment comme un gant. Elles ne serrent ni glissent et on ne voudra plus les enlever.

ION
(0)

ION K_PACT genouillères

- GAGNANT DU TEST FREERIDE 1/18 - Les genouillères ION K_PACT remplacent les précédentes protections ION qui ont remporté le test MountainBIKE (09/16...

PPC 89,95 € à partir de49,41